AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Run Baby Run ♠ Sidney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Joseph Gordon Levitt Métier : Concessionnaire automobile
Messages : 408

MessageSujet: Run Baby Run ♠ Sidney   Lun 7 Nov - 21:46

Courant à vive allure et couvert de sueur, c'est ainsi que je déboule dans la première rue que je croise. À voir su que quelque chose comme ça aller m'arriver, jamais je n'aurais mis mon plus bel habit. Jamais je n'aurais été chez le voisin de droite, pour savoir si ce dernier avait besoin de changer d'automobile. Jamais je n'aurais risqué ma propre vie en parlant aussi grossièrement avec son chien. Maintenant, et depuis les quinze dernière minutes, je cours de droite à gauche, le colosse à mes trousses. Je n'ai pas d'os pour chien sur moi, pas plus qu'un morceau de gommes dans mes poches pour l'apprivoiser et devenir ainsi le meilleur ami du chien. Non, pas du tout. J'ai uniquement un peu d'argent sur moi, ainsi que la montre de mon père et pas question de faire quelque chose avec ça. Je n'ai pas l'intention de lancer l'un de ses objets et de voir ma vie se réduire en miette ensuite. Par contre, si jamais j'ai le choix, je crois que la montre tomberait plus facilement sur le tête du chien, espérant assommer ce dernier. Par contre, le colosse n'a pas l'air très attentif à mes promesses d'arrêter de l'enquiquiner, de le laisser respirer calmement ou même, de lui présenter mes plus plates excuses. Quoi qu'il en soit, il manque quelque chose, c'est évident. Moi qui voulais prendre mon temps pour partager un brin de causette avec lui, meilleure chance la prochaine fois.

Tout en continuant de courir, je regarde vers l'arrière, espérant que le chien puisse s'être enfuis. Je sais que le rêve est quelque chose d'encrer en moi donc, je me permet de rêver un peu. Pas question de faire des cauchemars et de voir qu'après la course, je finis mangé par le chien de mon voisin. Encore quelques pas et, avant de me retourner pour reprendre de la vitesse car, oh grande surprise, j'entends les pattes de la bête s'approcher en vitesse, je frappe quelqu'un, mettant un moment d'arrêt dans ma course folle. Prendre le temps de parler et de m'excuser à cette personne serait de mise, mais ce n'est pas possible pour l'instant, j'entends toujours le colosse s'approcher, toujours près à manger du Crawford pour le dîner. Et probablement une partie de ma nouvelle amie, cette personne que j'ai accidentellement heurté de pleins fouet. Me retournant encore une fois, je vois très bien le chien, la gueule ouverte, toujours prêt à sauter sur quelqu'un. Pas le temps de parler, mais le temps d'agir. Sans plus attendre, j'attrape la main de la pauvre femme à mes côtés, l'obligeant à me suivre dans ma course. À deux, on cours beaucoup moins rapidement, mais puisque je la laisse quelques centimètres derrière moi, j'ai une petite longueur d'avance sur elle, si jamais décide de se lancer et d'attaquer quelqu'un. Comme ça, tandis qu'il mangera la jeune femme, j'aurai le temps de me sauver pour ne pas finir comme le dessert.

Sans plus attendre, le chien bondit, reprenant sa course folle. Je l'entend toujours courir derrière nous, se rapprochant dangereusement. Pas question pour moi de lâcher la main de ma nouvelle amie, j'y tiens beaucoup trop. L'amitié chez moi, c'est quelque chose d'important. Surtout lorsqu'il est question de vie ou de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Chloe Bennet Métier : Serveuse au Say Cheese


Messages : 256

MessageSujet: Re: Run Baby Run ♠ Sidney   Lun 14 Nov - 17:06

Aujourd'hui, pas de boulot en vue. Enfin un petit moment de repos. Non pas qu'elle détestait travailler, au contraire, mais plutôt qu'elle avait bien hâte de se procurer cette nouvelle BD dont tout le monde parlait sur le net. Voilà ce qu'elle faisait là tout de suite. Direction le magasin pour geek, un simple surnom affectueux pour le décrire, afin de dépenser un peu de ses pourboires accumulés. Et aussi pour grossir sa collection, mais détail. Bref, c'était d'un pas bien tranquille qu'elle longeait une rue secondaire, le téléphone portable à la main pour envoyer un message à sa très bonne amie du restaurant afin savoir si tout se passait bien aujourd'hui. Simple curiosité. Un peu dans sa bulle, elle sursauta violemment lorsque quelqu'un la heurta au passage, visiblement un de ses pressés de la vie qui devait constamment courir. Surprise sur le coup, elle tourna la tête vers lui, prête à lui faire part de son mécontentement. Ah mais tiens donc! Elle le connaissait bien ce visage. « Mais qu'est-ce que... » Et le reste de ses mots s'envolèrent de ses lèvres, lorsqu'il lui agrippa la main pour l’entraîner dans sa course folle. Prisonnière de sa poigne, Sidney accéléra le pas, avant de finalement comprendre ce qui se passait. C'était comme un puissant flash de lumière dans son cerveau. Un chien. Un gros chien. Qui courrait derrière lui et derrière elle aussi, désormais. Un chien pas content. Un chien méchant. Un chien tout court. Fuck. Ce mot vulgaire était tout à faire approprié pour ce type de situation d'urgence. Elle avala de travers, incapable de maîtriser la peur qui grandissait en elle. Cette peur même qui lui fit une onde de choc intérieur, l'empêchant d'être en mesure de réfléchir à quoi que ce soit. Elle revoyait bien la scène dans sa tête oui. Elle, gamine, sur le chemin de retour de l'école et lui, le chien, le gardien du vieux fou qui vivait dans la maison sur le coin de la rue. Il s'était jeté vers elle, exactement comme cela, à vive allure. Une poursuite épouvantable qu'elle avait perdu. Ce chien lui avait sauté dans le dos, la plaquant au sol avant de lui mordre le bras. Rien de grave selon les médecins. Du genre plus de peur que de mal. Cette même peur horrible qui revenait en elle à chaque fois qu'elle voyait l'une de ses bêtes, pas de laisse, pas de maître non plus.

Il y avait cependant un avantage à avoir peur de la sorte. Ça lui donnait des ailes pour s'enfuir, car courir ainsi n'était pas dans sa nature. À vrai dire, elle était aussi sportive qu'un pacha de maison ou alors qu'un poisson rouge. Et eux au moins, l'un était agile et l'autre savait mieux nager qu'elle. Son ami courait vaillamment devant, ce qui voulait donc dire qu'il avait un plan. N'est-ce pas? Ou alors, comme elle le craignait, il voulait surtout ne pas finir en repas pour molosse. Et merde. Déjà ses jambes faiblissaient, maudissant intérieurement ce manque d'entraînement chez elle. Si elle survivait à ce chien... non fuck off, elle n'irait pas au gym. Trop difficile. Voir dangereux quand on est aussi nul qu'elle. Non, si elle survivait aujourd'hui, ah bien elle aurait le droit à plus qu'une BD pour sa collection. Nerveusement, la brunette tourna la tête pour voir par-dessus son épaule. Ahhhhh merde! Il était toujours là oui! Plus près que jamais! Ils devaient faire quelque chose, courir ne les sauveraient pas éternellement, mais faire quoi? Monter dans un arbre? Trouver une cachette? Elle observa donc rapidement autour d'elle, laissant le pauvre jeune homme s'occuper de prendre les devants. Se cacher ne semblait pas être une si mauvaise idée. Ça valait le coup de l'essayer. Mais où? Dans une poubelle? Difficile de réfléchir finalement. Sans trop savoir pourquoi, elle l'entraîna vers une clôture. « Grimpe! » Bon okay, ce n'était pas particulièrement futé comme solution. Tant pi. D'un geste, elle s’agrippa le plus haut possible, avant d'y grimper non sans sentir le chien sauter près d'elle. Et hop! Le clébard mordit dans le pantalon de son ami. Il grogna tout en tirant pour ramener sa victime au sol. « Yann! Tiens bon! » Que ferait capitaine américa dans ce genre de situation dramatique? Sauver le plus faible. Hum, une minute. C'était lui ou c'était elle? Trop confus cette histoire! Prenant son courage à deux mains, elle frappa la tête du chien à l'aide de son pied droit. Prend ça, vilaine chose! L'animal perdit un peu de son emprise sur le pantalon de son ami, mais sans le lâcher pour autant. Avec de la chance, le pantalon finirait bien par se déchirer, non? « J'y arrive pas! » Elle voulait bien l'aider, mais comment? À nouveau, elle planta un coup de pied sur le museau de la bête. Il grogna de plus belle, mais comme espéré, le pantalon déchira en lambeau ou du moins, cette partie la de son pantalon. Valait mieux ça que sa jambe directement!

_________________
and now we are alive
Everybody's looking for something, Some of them want to use you, Keep your head up •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Run Baby Run ♠ Sidney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Baby Deoxys alias Deox
» P... de baby-boomers 68tards...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
υɴтιl dαwɴ™ ↠ cнαpιтre 1 :: Ville de Blackwood Mountains-