AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 oeil pour oeil, dent pour dent (solenne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : shiloh fernandez. Métier : propriétaire du the mecano et garagiste.
Messages : 275

MessageSujet: oeil pour oeil, dent pour dent (solenne)   Lun 7 Nov - 0:16


OEIL POUR OEIL
DENT POUR DENT
Le réveil sonne. Il est huit heures. Tu enfonces le réveil brutalement et te lèves de ton lit douillet nonchalamment. À tes côtés, Jamie dort encore. Au fond tu dis que c'est mieux ainsi, au moins tu n'auras pas à faire la conversation dès le matin. Tu t'habilles à la va-vite, une chemise à carreaux bleu et noir, un jean et tu te diriges dans la cuisine-salon faire ton café. Prenant au passage un croissant tu allumes ta télévision. Sur la chaîne info, encore et toujours la même chose, la mystérieuse disparition de ces quatre personnes de la ville. Toi tu n'y portes pas plus d'attention que ça, des gens qui disparaissent il y en a malheureusement tous les jours. Tu finis ton petit-déjeuner - si l'on peut appeler ça ainsi - devant les informations télévisées. Tu passes faire un rapide brin de toilette dans la salle de bain et tu quittes ton domicile. Chevauchant ta Harley Davidson, tu roules jusqu'à ton garage.

Tu te gares à ta place habituelle derrière la bâtisse et allumes comme à l'accoutumée une clope. Au passage tu es interpellé par une fenêtre ouverte. N'importe qui s'imaginerait un cambriolage ou autres, mais toi tu te contentes de souffler d'agacement en te disant qu'Alex, ton frère, n'est vraiment qu'un abruti. Tu fais le tour du garage pour rejoindre la porte principale. Un tour de clé et la porte s'ouvre te laissant découvrir un sacré spectacle. Plusieurs caisses sont renversées un peu partout. Tu manques de faire tomber ta cigarette tellement tu restes bouche bée devant la scène et tu laisses échapper un « Nan mais tu te fous de ma gueule ! ». Ni une, ni deux, ton instinct d'avare te pousse à aller d'abord vérifier ton bureau, là où tu gardes précieusement dans un tiroir la recette de la semaine. Évidemment, tu trouves la porte forcée et grande ouverte. Tu remarques au passage deux ou trois petites gouttes de sang sur le sol, juste devant la porte. Karma, bitch. Un peu plus loin, tu découvres le fameux tiroir ouvert. Tu frôles le malaise mais très vite tu vois que l'argent est là. Enfin pas tout puisqu'il doit bien manquer au bas mot cent dollars. De plus, quelqu'un t'as laissé un petit souvenir : un devis attestant de la différence de prix pour le changement d'un pare-brise. Tu comprends tout de suite que finalement, après des années et des années de légères escroqueries, un client a finalement eu les couilles de venir récupérer son argent. Tu es sur le point d'exploser de rage quand tout à coup quelque chose retient ton attention. Tu aperçois sous le bureau une carte d'identité égarée. Par le voleur peut-être ? Tu la ramasses et vois la photo d'une fille. Il ne te faut pas longtemps pour la reconnaître. Une nana, jeune, qui t'a confié sa Twingo il y a quelques jours et surtout, tu te souviens de sa superbe robe qui devait valoir un bon paquet d'argent. Tu te souviens t'être dit qu'elle serait bien trop stupide et riche pour se rendre compte de la fraude. Ma foi mon petit Nick, tu t'es trompé cette fois-ci. Tu prends une dernière taffe de ta clope et l'écrases dans un cendrier. Sans perdre de temps, tu tapes le nom de Solenne Montilyet sur l'ordinateur où se trouvent les fiches des clients et tu cherches l'adresse renseignée par cette dernière. L'information trouvée, tu appelles Alex pour qu'il s'occupe du garage pendant ton absence et tu files avec ta moto jusqu'au domicile de la voleuse.

Tu arrives à l'adresse indiquée et te gares devant la maison. Tu aperçois dans l'allée la fameuse Twingo. Pendant un instant tu hésites fortement à aller défoncer le pare-brise tout neuf mais tu te contiens te disant que le moment où Solenne te verrait débarquer sur le seuil de sa porte, un dimanche matin, serait plus jouissif. Tu appuies sur la sonnette et attends tout en tapant du pied, impatient. La porte s'ouvre et tu te retrouves face-à-face avec la jeune femme. Un sourire moqueur mêlé à une certaine haine s'affiche sur ton visage. « Bonjour, bonjour ». Tu tends alors la carte d'identité à côté de la tête de la jeune femme tout en la regardant avec insistance. « Solenne, c'est ça ? La photo date mais on te reconnais toujours. » dis-tu d'un ton dédaigneux. « Ah au fait, tu as oublié ça... » tu lui tend le devis avec insistance « ... là où tu m'as "emprunté" quelques billets. Puis-je les récupérer ? » Ta politesse exubérante trahit la rage que tu contiens au plus profond de toi. Toi qui n'est habituellement pas très bavard, on peut dire que tu te lâches aujourd'hui. Regardant la brune avec insistance, tu ne perds pas ton faux sourire. Bien que sa tête de stupeur te fasse un bien fou, tu attends tout de même sa réponse avec une certaine impatience. Tu te demandes si elle sera tout aussi malicieuse que lorsqu'elle est entrée sur ta propriété par effraction.

_________________
   

- You are one of God's mistakes. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

oeil pour oeil, dent pour dent (solenne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oeil pour oeil, dent pour dent. ► Allya
» [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous
» Raphaël Farès
» Des fois, mieux vaut rester dans son territoire ¬ Thomas L. Fletcher
» Un mensonge pour un mensonge. Oeil pour Oeil, Dent pour Dent [Gab/Elise]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
υɴтιl dαwɴ™ ↠ cнαpιтre 1 :: Ville de Blackwood Mountains :: Domiciles-