AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Jessica Lange Métier : Retraitée, ex-chanteuse de cabaret
Messages : 40

MessageSujet: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Sam 5 Nov - 23:03

SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME
ZELDA
HOPKINS

Lieu de naissance Blackwood Moutains, même si elle a longtemps fait croire à qui voulait bien l'entendre qu'elle était née à New York, à tel point qu'elle en aurait presque fini par s'en convaincre elle-même. Statut civil Veuve, elle a été mariée pendant près de douze ans au même homme, un ancien comédien de Broadway, un artiste talentueux dont elle a souffert des infidélités à répétition et de l'alcoolisme naissant lorsque ce dernier s'est retrouvé confronté à la seule médiocrité des seconds rôles. C'est sa femme qui l'a retrouvé dans leur appartement de New York, étendu mort par terre, une boîte vide de médicaments à côté. Il venait d'avoir 35 ans, elle en avait 33. Ce dernier est décédé sans lui avoir donné d'enfant. Orientation Sexuelle Hétérosexuelle, bien qu'elle ait goûté quelques fois à la chaire féminine durant sa jeunesse, lors de fins de soirées bien arrosées,  après une représentation particulièrement intense. Cependant, il faut bien avouer que ça n'a jamais vraiment été sa tasse de thé et qu'elle toucherait pas une femme avant que les bulles d'une coupe de champagne lui soient montées à la tête. Métier Retraitée, elle était chanteuse auparavant. Elle a travaillé dans de nombreux cabarets un peu partout aux États-Unis, certains contrats l'ont même menés jusqu'en Europe, ce qu'elle considère encore comme sa plus grande fierté. Son métier lui a permis de côtoyer du beau monde, des personnes hauts placées, des aristocrates. Passé la cinquantaine, sur le déclin de sa carrière, le retour à la réalité à était pour elle un réel choc, aussi bien psychologique que physique. Si aujourd'hui elle se contente bien volontiers de ses journées tranquilles de retraitée, elle réfléchit parfois à se remettre en selle. Votre prédéfini est le numéro N°079

Feat Jessica Lange
CURIEUSE :
 95%
PATIENTE :
 20%
SERVIABLE :
 15%
RANCUNIÈRE :
 80%
MODESTE :
 10%
HAUTAINE :
 85%
FRANCHE :
 30%
SUSCEPTIBLE :
 70%
CULTIVÉE :
 65%
TIMIDE :
 25%


LA VIE N'EST PAS TOUJOURS CLÉMENTE

Ce que j'ai sur moi Même si ce n'est pas une femme matérialiste, du moins la vie lui a apprit à ne pas l'être, elle conserve toujours auprès d'elle un briquet, un modèle Zippo datant des années 50, il est en or massif et il y a un lion moulé dessus. C'est un vieil homme, un mafieux qui régnait un temps sur tout Brooklyn qui lui avait offert ce briquet en cadeau, à la fin d'une représentation. Ce petit objet, si cher à son cœur et pourtant si insignifiant, lui rappelle ses heures de gloire lorsqu'elle montait sur scène acclamée de toute part, lorsque la salle comble se levée d'un bond, dans un élan d'éblouissement et elle dont les reflets des sequins de sa robe se reflétaient sur son visage transpirant. Mais avant tout se briquet lui permet d'allumer ses quinze cigarettes quotidiennes.

Ce qui fait de lui un être à part C'est une personne très créative et ce depuis son plus jeune âge. Si cela lui a permit de mener à bien une carrière de chanteuse, cette caractéristique reste un atout majeur dans sa vie privée: cela lui a permit de forcer de nombreuses rencontres fondamentales pour la femme qu'elle est devenue. C'est aussi dans les situations délicates que cet atout peut vite devenir non négligeable. Cependant, l'ex-chanteuse est aussi une personne bien trop curieuse, avare d'en savoir toujours davantage sur la voisine d'à côté, sur le mari au bout de la rue qui bat sa femme, ce vilain défaut à déjà faillit à de nombreuses reprises lui coûter de sérieux ennuis, tels que la perte d'un contrat autrefois et plus récemment un joli coquard qui aurait entaché son gracieux visage et qu'elle aurait du couvrir sous une bonne dizaine de couches de fond de teint (soit à peine deux de plus qu'à l'accoutumé) et tout cela pour s'être mêlée des affaires d'une résidente de la maison de retraite. Il est toujours aussi désagréable pour Zelda de constater que malheureusement les gens n'ont plus de savoir vivre.

Faits divers
01. L'ex-chanteuse de cabaret a toujours ressentie une terrible honte vis à vis de ses origines, qu'elle juge trop modeste: elle descend d'une famille de mineurs (un de ses ancêtres est d'ailleurs décédé dans le tragiquement célèbre accident de la mine de Blackwood Mountains vers la fin des années 1890), sa mère n'était qu'une simple femme au foyer qui n'a jamais réussi à trouver grâce à ses yeux, son père était bucheron, il travaillait pour une scierie à quelques heures du village, il n'était pas présent la semaine et il se transformait en alcoolique notoire les quelques week-ends où il leur faisait l'honneur de sa présence. La seule personne de sa famille pour qui elle éprouvait ne serait-ce qu'un minimum de sympathie et d'empathie par la même occasion, était sa grand-mère paternelle, elle venait d'une ville bien plus grande que Blackwood Moutains, elle avait eu le courage, la malheureuse, de tout quitter pour suivre son mari dans ce trou perdu, jonché entre les montagnes, ne pouvant se résoudre complétement à finir ses jours ici, elle a tenté à de nombreuses reprises de fuir avec son enfant sous les bras, en vain, se laissant à chaque fois convaincre par son mari de revenir. Dès son plus jeune âge Zelda s'était promis de quitter Blackwood le plus tôt possible, elle était d'ailleurs réputée dans tout le village pour être "la fille Hopkins, celle qui pète plus haut que son cul, oui, elle veut partir de Blakwood, oui, c'est dans doute pas assez bien pour elle ici" et surtout ne plus jamais y revenir: jamais elle ne se serait doutée qu'il y finirait probablement ses jours. 02. Après avoir quitté son village natal assez précocement, à peine âgée de 17 ans, sans jamais vraiment avertir qui que ce soit de son départ, Zelda est montée jusqu'à New York, en faisant du stop et en profitant des pervers qui croisaient son chemin et qui en profitait pour se rincer l’œil durant tout le trajet, des jeunes plus ou moins paumés comme elle qui rêvaient d'une nouvelle vie et avec qui elle refaisait le monde le temps d'une traversée d’autoroute, les maris qui rentraient exténués d'une semaine de travail et qui accéléraient toujours un peu plus dès qu'il se rapprochait de la maison avec pour seule motivation retrouver leur tendre famille chérie (cette idée dégoûtait déjà Zelda à l'époque). Une fois arrivée à New York elle entra en contact avec un groupe de jeunes filles, toutes des danseuses et actrices de Broadway avec qui elle s'installa quelques temps en colocation. Elle trouva un travail en tant que serveuse dans un fast-food pour payer le loyer, certaines de ses amies jonglait entre deux ou trois jobs pour survivre, une autre n'avait trouvé que la prostitution comme réponse à ses attentes financières. Si elle veut bien raconter que son ascension fut rapide et qu'à Broadway le talent primait avant tout, elle du bien attendre dix mois avant d'obtenir son premier rôle, un rôle secondaire dans une comédie musicale. C'est d'ailleurs sur ce spectacle qu'elle rencontra son futur mari. 03. Au décès de son mari beaucoup pensèrent qu'elle était l'unique responsable de son suicide, qu'elle l'avait manifestement poussé à bout, qu'elle était une femme infâme, une épouse terrible, qu'elle couchait à droite et à gauche et des types louches, des vieux pervers, des dégueulasses. En réalité il n'en était rien de tout ça, mais il est vrai que cette réputation réjouissait quelque peu Zelda qui profitait de ce titre de femme tyrannique pour martyrisé ses collègues et leur jouer les plus mauvais coups possibles. Cependant, si les années de mariage avec son mari l'avait quelque peu éreintée, accumulant les crises de couples, les mensonges et tromperies en tout genre, d'autant plus qu'elle se devait de mener à bien parallèlement à sa vie d'épouse sa carrière de chanteuse chaque soirs, il fut un temps après la mort de son compagnon où elle se remit en question, ainsi que toute son existence. Elle traversa une terrible période de dépression et ce fut le seul moment de sa vie où elle fléchit et décida de faire une courte pause. 04. Habituée toute sa vie à la compagnie des autres artistes qui participaient à ses shows, à être constamment entourée d'amis, c'est une femme qui vit très mal sa solitude au quotidien depuis qu'elle est à la retraite. Même si ce n'est pas dans ses habitudes de se lamenter sur son sort, elle ressent cette solitude comme un réel poids, elle aime appeler ça "la malédiction", comme si c'était une punition en contre partie de la vie qu'elle a menée. Aujourd’hui elle essaye de s'occuper tant bien que mal et trouve régulièrement refuge à la maison de retraite de Blackwood où elle aime rendre visite le plus souvent possible, sans agenda n'étant pas bien chargé, aux pensionnaires, là elle s'adonne à son petit plaisir: les commérages. Mais son nouveau jouet fétiche se trouve en la personne d'un vieillard (elle le surnomme ainsi bien qu'il n'ait que quelques années de plus qu'elle) souffrant visiblement d'Alzheimer et dont elle mène faire tourner la tête en s'inventant quotidiennement des nouveaux rôles. Bien qu'elle-même ait longtemps pensé que cette activité était malsaine, elle ne peut s'en empêcher et se fiche bien des conséquences que cela pourrait avoir. De fait, elle semble tout de même apprécier par l'ensemble de l'équipe médicale de l'établissement qui voit en elle une ancienne diva prête à faire le show, qui une fois l'heure du thé passée leur amène un peu d'excitation, juste de quoi ce mettre sous la dent. 05. C'est une fois la cinquantaine bien entamée que Zelda a ressenti un réel ralentissement dans sa carrière, ne se voyant offrir que des simples prestations dans des petits cabarets de campagnes au fond de la Floride, elle a décidé d'un commun accord avec elle-même et son double imaginaire de diva de mettre fin à sa carrière. Elle a ainsi rompu de nombreux contrats qui la lié encore à des cabarets un peu partout dans les États-Unis et notamment des casinos de Las Vegas, là où retrouvait années après années un public toujours aussi fidèle. C'est ainsi qu'à l'âge de 56 ans elle abandonna les classiques pour s'adonner à plein temps aux cancans et au farniente. Si elle demeura dans son appartement de New York dans les premiers temps, c'est au bout de deux ans que ses maigres économies (c'est une femme très dépensière) vinrent à manquer: elle du donc se résoudre à déménager dans un endroit moins cher que la Grosse Pomme, une petite bourgade calme et paisible, où les loyers ne vous coûtent pas deux bras et une jambe, où il ne faut pas s'endetter sur dix ans pour remplir son chariot de courses. C'est ainsi qu'elle se résigna à revenir à Blackwood, là où la vit coûte moins cher et puis elle avait l'avantage de connaître le village, presque quarante ans plus tard, sans plus jamais n'y avoir mis les pieds, ses parents étant depuis longtemps décédés, fille unique elle n'avait personne à qui rendre visite. 06. Zelda a grandi à Blackwood, son enfance a été bercée par ses histoires les unes les plus étranges que les autres, à propos des Wendigos. A vrai dire, elle n'a jamais su quoi en penser. Son père y croyait dur comme fer, il en avait une peur bleu et il était impossible pour lui d'en parler, descendant d'un mineur décédé dans l'effondrement de la mine et, d'après la légende, dévoré par ses collègues, mort de faim, ne pouvant se résigner à délecter la chaire fraîche de leurs amis afin d'un jour revoir le soleil et les montagnes de Blackwood. La mère de Zelda, une femme qu'elle jugeait alors bien plus censée que son paternel, détestait aussi entendre parler de ces histoires là, qu'elle considérait comme des contes idiots inventés par les plus vieux du village afin d'effrayer les enfants et qu'ils s'éloignent le plus possible des forêts de Blackwood avant qu'ils ne se perdent. Si c'est le cas, cela était efficace: aussi téméraire et courageuse qu'elle fut, Zelda n'eut jamais l’occasion de s'y aventurer, ne s'y risquant même pas alors que bon nombre de ses amis d'école s'y jeter des défis idiots pour savoir qui irait le plus loin dans la forêt sans croiser de Wendigos. Malgré les rumeurs qui courent à travers la ville, l'ex-chanteuse reste campée sur ses positions: tant qu'elle n'a pas croisé la route d'un Wendigo, pour elle ces affreux monstres n'existent que dans l'imaginaire collectif, quoi qu'en dise ce vieux fou de Edmund. 07. Si à son retour au bercail Zelda s'est longtemps fait courtisée par les hommes dans sa tranche d'âge, divorcés ou encore veufs, ils ont désormais bien comprit que l'ex-chanteuse était bien déterminée à finir sa vie célibataire. Depuis le décès de son mari elle n'a en effet jamais jugé bon de se mettre en couple et de refaire sa vie. A ses yeux les hommes ne sont que des manipulateurs, un jour ou l'autre tous finissent par trahir et il n'a rien de bon de s'attacher à eux, c'est à ce moment qu'ils vous feront le plus souffrir. Cependant, s'il est vrai qu'avec l'âge sa libido à tendance à se restreindre, il fut un temps où Zelda s'aventurait dans le lit des hommes de passage, des client de cabarets et à vrai dire elle y trouvait son compte. Elle appréciait beaucoup ce sentiment d’excitation et d'inconnu, et puis cette liberté de ne pas songer aux lendemains, puisque de toute évidence il n'y en aurait pas. 08. Afin d'arrondir ses fins de mois, sa pension de retraite n'étant pas d'un montant exorbitant et indigne de sa carrière ainsi que de son talent, Zelda a décidé récemment de louer une partie de sa maison. Bien que l'idée de cohabiter avec des inconnus la révulsa au premier abord, elle y trouva tout son intérêt lorsqu'elle comprit que cette activité lui permettrait dans développer une autre où elle avait déjà un certain talent: fouiller dans les affaires qui ne la regarde pas. A ce jour elle en est à sa deuxième locataire, une jeune femme charmante à la vie visiblement bien rangée, tout comme son dressing qu'elle se permet d'inspecter régulièrement en son absence. Si elle se permettait ces légères intrusions avec son ancienne locataire, celle-ci a malheureusement préféré partir, laissant ainsi Zelda seule. Heureusement elle ne mit pas plus de deux mois pour retrouver preneur du bail, pour son plus grand bonheur. 09. Depuis quelques temps, Zelda a dans l'idée de monter un spectacle à l'aide des résidents de la maison de retraite, du moins avec ceux qui peuvent encore tenir debout plus de cinq minutes sans risquer de se briser la hanche. Elle tiendrait évidemment le premier rôle, puisque de toute évidence un amateur n'aurait pas les épaules pour endosser un rôle aussi primordial. Si les infirmières n'ont pas l'air contre, ce n'est pas aussi évident pour le directeur de la maison de retraite qui voit tout ça d'un très mauvais œil et ne voit ce que cela pourrait lui apporter à lui ainsi qu'à ses résidents mis à part un bon de nombre de complications. Si Zelda a rétorqué que c'était "le goût du risque, l'enjeu du spectacle, c'est de l'art chéri", le directeur n'a toujours pas donné de réponse à l'ex-chanteuse qui vit désormais dans l'attente de faire son come-back accompagnée par ses amis du troisième âge. 10. Même si à première vue on imagine Zelda menant une vie de décadence, il n'en est rien. Bien au contraire, sa carrière de chanteuse l'a conduite à mener un train de vie plus ou moins rangé par rapport à ses amis, même si elle s'est autorisée tout au long de sa vie un quotta de dix cigarettes par jours et un bon verre de vin, rouge ou blanc n'importe, à chaque repas, c'est une femme qui vit vissée à sa montre: elle se lève tous les matins à sept heures, déjeune, puis se prépare pour un petit footing matinal, ensuite elle rentre et commence à cuisiner tout en visionnant des épisodes d'une série américaine à l'eau de rose, après avoir mangé vers midi elle s’adonne à diverses activités telles que la couture, la broderie (qu'elle pratique depuis peu) ou encore la lecture, c'est ensuite à quinze heures qu'elle part en direction de la maison de retraite où elle s’adonne à son rôle de commère en chef jusqu'aux alentours de six heures où elle rentre chez elle, ses soirées s'organisent la plupart du temps autour d'un bon plateau repas préparé avec attention et des films qui passent à la télévision.

Où avez-vous connu UD? Via la publicité sur Bazzart.
Votre prénom / pseudo Hawk Dapper sur internet, mais c'est Pierre dans la vie de tous les jours.
Désirez-vous participer au rp de commencement? Avec plaisir ! Que la vieille Zelda vienne rajouter son petit grain de sel.
Un petit mot? Sachez que la Grande Zelda vous méprise, bande de minables.  :2:

CODE À REMPLIR OBLIGATOIREMENT
Code:
<b>JESSICA LANGE</b> | zelda hopkins
<a href="http://until-dawn.forumactif.com/u34">(profil)</a> | <a href="http://until-dawn.forumactif.com/t415-n079-perso-de-65-70-ans-ancienne-chanteuse">(prédéfini)</a>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : astrid berges-frisbey Métier : artiste peintre.
Messages : 336

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Sam 5 Nov - 23:08

Jessica va tellement bien à Zelda. :44: Et puis ta plume la sublime encore plus ! :33: Hâte de voir ta très chère à l'œuvre, bienvenue parmi nous et bonne continuation pour la suite de ta fiche. :43:

_________________


Insomniaque, le cœur en vrac. Complètement maniaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

mieux me connaître
infos de base

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Sam 5 Nov - 23:42

Bienvenue :32:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Chloe Bennet Métier : Serveuse au Say Cheese


Messages : 256

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Sam 5 Nov - 23:53

wooow le choix de vava quoi :27: super, bienvenue! :32:

_________________
and now we are alive
Everybody's looking for something, Some of them want to use you, Keep your head up •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Jessica Lange Métier : Retraitée, ex-chanteuse de cabaret
Messages : 40

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 0:15

Merci beaucoup à vous trois. :69:
C'est super que Jessica plaise autant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Oscar Isaac Métier : Propriétaire du bar At Oxloow
WATCH OUT FOR THE DARK

Messages : 95

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 0:33

Bienvenuuuue :32: !!!! Superbe choix de PV :26: !!! J'espère qu'elle viendra siroter quelques verres de vin dans mon bar... :33:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

mieux me connaître
infos de base

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 1:25

Jessica Lange! Cette femme **

Bienvenue à toi ! Bonne rédaction :12:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Jennifer Lawrence Métier : Secrétaire Médicale Messages : 84

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 1:45

JESSICA LANGE ♥

Bienvenue à toi, et je te méprise encore plus Pierre Paul Jack :32:

_________________
COULEUR DIALOGUE : #996666



it's time to end these miseries — erase the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Bridget Regan Métier : Architecte d'intérieur
Messages : 308

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 4:53

OOOOOH j'avais hâte que quelqu'un prenne ce pv *-*
Bienvenue sur le forum ma chouette et bonne chance pour ta fichette :69: :69: :69:

_________________
Be careful making wishes in the dark. Can't be sure when they've hit their mark. And besides in the meantime I'm just dreaming of tearing you apart. I'm in the details with the devil. So now the world can never get me on my level. I just got to get you out of the cage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Nina Dobrev Métier : Employé à Sense of Smell
Once Upon a December...

Far away, long ago
Glowing dim as an ember
Things my heart used to know

Someone holds me safe and warm
Horses prance through a silver storm
Figures dancing gracefully

Messages : 65

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 10:50

Oooh le personnage a l'air génial ! :27: Avec Jessica Lange, je plussoie tout le monde. :33:

Bienvenue et bon courage pour la fin de la rédaction de ta fiche ! :32:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

mieux me connaître
infos de base

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 12:37

J'ai tellement hésité avec ce pv avant de prendre Molly :59: !
Bienvenue parmi nous, hâte de voir Zelda en action :32:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Adrien Brody Métier : Sans-Emploi/Écrivain-Poète Occasionnel
GLAD TO BE ALIVE

Messages : 212

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 12:48

OMG Jessica Lange. :32: :33: :80: :66: :59:
Bienvenue ! :27: :79:

_________________

FACE MY ULTIMATE POISON

I saw the light fade from the sky, on the wind I heard a sigh. As the snowflakes cover my fallen brothers. I will say this last goodbye. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Jessica Lange Métier : Retraitée, ex-chanteuse de cabaret
Messages : 40

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 14:10

Merci à vous tous ! :69:
Je pense avoir terminé ma fiche.
Faites attention Zelda arrive... :45:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : shiloh fernandez. Métier : propriétaire du the mecano et garagiste.
Messages : 275

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 14:19

Zelda c'est tellement la mieux de tous ! Très bon choix de prédef et de vava pour le coup, j'ai hâte de voir la Grande Zelda en oeuvre :49:
Bienvenue par ici :55:

_________________
   

- You are one of God's mistakes. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Andrew Lincoln Métier : Electricien
Messages : 325

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 15:02

Bienvenue parmi nous :D

_________________

Electric connections

Start up from a solitary planet; again but there's a language that I never spoke. And it's clogging up inside my throat. Electric connections, that were dormant now ingite. It's like another part of sight. A second eyelid that was closed before.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

mieux me connaître
infos de base

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 15:23

Super choix de pv :33:
Bienvenue parmi nous :55:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Jessica Lange Métier : Retraitée, ex-chanteuse de cabaret
Messages : 40

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 21:15

Merci à vous trois, c'est super de voir que Zelda plaît autant ! :69:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Joseph Gordon Levitt Métier : Concessionnaire automobile
Messages : 408

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 21:30

Sérieusement, Jessica Lange est juste :26:

Avant validation, je voudrais juste savoir ce que tu souhaites garder comme traits pour ajouter dans ton profil. Il y a 6 places (donc 6 traits) à mettre et à faire évoluer. Tu peux prendre ceux que tu trouves les plus faciles à gérer ou bien, ceux qui collent le plus à Zelda, c'est vraiment pour toi ;) Je te valide tout de suite après ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Jessica Lange Métier : Retraitée, ex-chanteuse de cabaret
Messages : 40

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Dim 6 Nov - 21:47

Je confirme cette femme est... :57:

Oh désolé je n'avais pas du tout pensé à ça, du coup j'ai rajouté plus de traits de caractère. :60:
Je vais opter pour:
- curieuse 95%
- patiente 20%
- serviable 15%
- rancunière 80%
- franche 30%
- modeste 10%

Merci :69:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

mieux me connaître

Informations personnelles
Ce que j'ai sur moi:
Conséquences de mes actes:
infos de baseCélébrité : Bridget Regan Métier : Architecte d'intérieur
Messages : 308

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   Lun 7 Nov - 17:50


Miam ça me semble
appétissant tout ça

Toi, tu feras le bonheur du wendigo!

Te voilà maintenant validé! Tu peux maintenant tenter de survivre à l'horreur. Pour commencer, n'hésite pas à faire un petit tour dans les demandes de liens pour créer ta fiche et lier ton personnage aux autres membres déjà présents. Tu pourras ensuite aller lire les annexes si ce n'est pas déjà fait, puis l'explication des inventaires et de l'évolution du caractère de ton personnage. C'est très important. Si jamais tu as demandé un rp de commencement, il t'aura été envoyé par mp. En cas d'oublie, n'hésite pas à demander à l'un des administrateurs. Pour le moment, tu as été attribué au groupe du totem de mort

Ah oui et au fait.... bonne chance et reste en vie si tu le peux.







_________________
Be careful making wishes in the dark. Can't be sure when they've hit their mark. And besides in the meantime I'm just dreaming of tearing you apart. I'm in the details with the devil. So now the world can never get me on my level. I just got to get you out of the cage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

mieux me connaître
infos de base

MessageSujet: Re: SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)   

Revenir en haut Aller en bas
 

SEUL LE SUCCÈS JUSTIFIE LE CRIME (ZELDA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jamaica struggles to fight crime
» zelda picross
» Seul et perdu...
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
υɴтιl dαwɴ™ ↠ cнαpιтre 1 :: Repas délectables-